COMMENT CRÉER UN CV PERCUTANT ?​

Parce que je vois trop souvent des CV « fades » qui ne captent pas l’attention de votre interlocuteur, je tenais à vous donner quelques conseils.

Votre objectif est de créer un CV percutant, qui donne envie de rester plus de 20 secondes dessus et donc, de décrocher un entretien de recrutement

Les recruteurs reçoivent des centaines de CV pour une seule offre d’emploi.

Croyez moi, c’est vrai ! Pour avoir travaillé 12 ans dans les Ressources Humaines, je peux vous confirmer que les candidatures affluent en masse dès qu’on publie une offre d’emploi.

Face à cette avalanche de candidatures, ils ne prendront que quelques secondes pour lire le vôtre. Autant mettre toutes les chances de votre côté en faisant un bon CV. C’est VOTRE carte de visite, elle mérite d’être bien élaborée.

Dans cet article, je vous donne mes conseils sous forme de check list (vous pouvez la télécharger directement ici, pour vous assurer de bien suivre tous les points énoncés)

 1. Ce que n’est pas un CV​

Le CV ne doit pas nécessairement faire la liste exhaustive de vos études, missions, centres d’intérêt, niveau de langue…

C’est sympa de faire la liste de tout son parcours professionnel depuis le collège, mais ce n’est pas la vocation d’un CV !😉

Evidemment, qu’il va falloir parler de ses compétences, expériences et autre éléments indispensables, mais uniquement si cela a un rapport directe avec votre OBJECTIF professionnel et celui de votre interlocuteur.

S’il recherche un « commercial » pour gérer le portefeuille clients de l’entreprise, il va s’en dire que votre expérience en babysitting qui date de la terminale n’a pas lieu d’être ici.

Trop de CV sont rédigés en ce sens, et de nombreuses entreprise de conseils vont également appuyer là dessus. Je pense que ce n’est pas stratégique pour vous. Je vous partage donc ce qui me semble vraiment important pour décrocher un entretien, ou un RDV d’affaires.

optimisation-cv

La liste des indispensables sur ton cv

  • Afficher un objectif professionnel clair en tête du CV (intitulé de poste ou fonction visée) => travailler votre singularité et parler avec votre coeur.
  • Insérer les coordonnées utiles uniquement (nom/prénom/téléphone/mail/lien profil LinkedIn)
  • Mettre une photo en couleur qui vous reflète vraiment et qui soit lumineuse (la majorité des personnes sont « visuels », l’image est donc très importante pour captiver l’attention et favoriser la mémorisation)
  • N’indiquer que les compétences détenues (savoirs/savoirs faire et savoir être) et missions réalisées (parcours pro) qui ont un intérêt avec l’objectif visé ! Faites le tri. Vous pouvez utiliser les fiches ROME pour vous aider à extraire les compétences par métier
  • Indiquer un maximum de mots clés en lien avec votre objectif pour être repérer par les moteurs de recherche. Les recruteurs les utilisent énormément. Utilisez des outils pour vous aider
  • Etre synthétique et précis à la fois ; donner la juste dose d’informations pour susciter l’envie d’en savoir plus => appuyez vous sur les contenus d’offres d’emploi par exemple
  • Rester sincère et authentique 
  • Elaborer un CV différent par objectif professionnel ; faites attention en revanche à la cohérence car tout se retrouve sur internet. Votre profil Linkedin devra être clair sur ce point.
  • Compiler le tout sur une seule page si possible
  • Inscrire les informations les plus importantes en haut du CV ; l’accroche doit être percutante
  • Classer les rubriques en fonction de vos atouts : si la formation que vous avez suivi est un élément clé , elle doit apparaître en haut du CV; si c’est votre expérience qui prime, faites l’inverse etc..
  • Valoriser vos réussites et succès par des exemples concrets, chiffrés si possible (pour les rationnels) ; ça vous semble difficile ? Utilisez la fiche que j’ai réalisé pour vous aider à valoriser vos réussites et talents
  • La mise en forme de votre CV, couleurs, typographie.. (votre branding) doit être en adéquation avec votre personnalité et votre domaine d’activité. Un CV pour un graphiste sera très différent d’un CV pour une assistante de direction. 
  • Réaliser une mise en forme agréable à lire et aérée ; 90% de la population est dite  « visuel », l’aspect visuel est donc important
  • Temporiser l’utilisation des images et pictogrammes pour éviter de perdre l’attention mais en mettre quelques uns quand même pour ne pas lasser le lecteur
  • Valoriser les formations courtes, ateliers, e-learning… réalisées au cours de sa carrière ; elles ont souvent plus de lien avec l’objectif actuel que les formations initiales (BAC/études etc…)
  • N’inscrire les centres d’intérêts que si cela a vraiment du sens avec l’objectif professionnel, si cela permet de vous démarquer
  • Privilégier des verbes d’action pour décrire les expériences (gérer à la place de gestion, diffuser à la place de diffusion etc…)
  • Assumer les périodes d’inactivité importantes en indiquant ce que vous avez fait ou en misant sur un CV « par compétences » par exemple
  • Relire et faire relire son CV pour s’assurer de la bonne compréhension et de la qualité de l’écrit; je peux vous aider si besoin.
  • Penser aux informations que vous mettrez dans votre lettre de motivation pour éviter la redondance; CV et lettre de motivation doivent être complémentaires
  • Enregistrer et envoyer son CV au format PDF uniquement ; c’est essentiel pour conserver la mise en forme originale.
  • Utiliser des modèles de CV pré faits pour gagner du temps via Word, Powerpoint, canva,  doyoubuzz par exemple
  • Modéliser les CV pour gagner en efficacité et ajouter sa touche personnelle
  • Reprendre les termes employés dans les offres d’emploi au maximum ; dans un logique de mots clés + de psychologie de l’interlocuteur qui veut lire ce qu’il attend.

Pour finir, je dirai que votre CV est la réponse au besoin de votre interlocuteur.

Mettez vous dans sa peau pour imaginer ce qu’il veut lire dans un CV, et donnez lui la réponse qu’il souhaite.

Que faire si vous avez un trou dans votre CV ?

Avoir un trou dans son CV n’est pas un problème en soi, ce qui peut en être un, c’est de ne pas être à l’aise avec ça.

Que vous ayez eu besoin d’une « pause professionnelle » pour faire le point, que vous ayez changé de voie professionnelle ou que vous ayez voulu vous occuper de vos enfants, tout s’explique !

Alors n’hésitez pas à être transparent(e) sur le sujet. Expliquez clairement ce break dans votre parcours professionnel et restez droit(e) dans vos bottes.

Si malgré tout, le recruteur est attaché au trou dans le CV, peut-être qu’il n’a pas intégré le changement d’époque et que ça en dit long sur l’entreprise… 

Choisissez une entreprise qui partage vos valeurs et votre vision, cela vous évitera des désagréments à moyen/long terme. Pour identifier vos valeurs professionnelles, je vous invite à lire mon article sur ce sujet

POUR ALLER PLUS LOIN DES MAINTENANT, JE VOUS OFFRE LE GUIDE :

VOUS SOUHAITEZ ETRE ACCOMPAGNE(E) DANS LA REFONTE DE VOTRE CV OU DANS VOS DEMARCHES DE RECHERCHE D’EMPLOI :

BESOIN DE CLARIFIER VOTRE PROJET PROFESSIONNEL ? JE VOUS PROPOSE UN BILAN DE COMPETENCES REVISITE

Partagez cet article sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mes autres articles

Retour haut de page