La procrastination, ce fléau qui t'empeche de passer a l'ACTION

Procrastination

La procrastination consiste à remettre sans cesse au lendemain ce qui pourrait ou devrait être fait maintenant.

Elle concerne énormément de monde actuellement. En France, le Figaro déclare que 49% des sondés français procrastinent a minima durant une heure chaque jour au travail, et 22% admettent procrastiner plus de deux heures par jour. Dans 75% des cas, procrastiner finit par coûter cher !

Ce fléau envahit la sphère personnelle et professionnelle de nombreuses personnes !

 

Mille et une raison de procrastiner

Beaucoup de conseils circulent pour endiguer toute forme de procrastination.

Certains vous disent que la procrastination est dûe à un manque de motivation et de sens, qu’elle est là pour te faire prendre conscience que tu n’es pas sur le bon chemin. Que c’est une réelle bénédiction.

D’autres vont dire qu’il faut déléguer ce que tu n’aimes pas et ce que tu ne sais pas faire pour te concentrer sur ton cœur de métier, ce pour quoi tu es doué.

D’autres encore diront que tu procrastines parce que tu es distrait, et qu’il faut apprendre à éliminer ce qui te parasite sans cesse. Etc…

Et devine quoi ? Ils ont tous raison ou peut-être complètement tort !

En réalité, il n’y a pas qu’une seule forme de procrastination, et surtout, il n’y a pas qu’une seule manière d’en venir à bout.

C’est la raison pour laquelle selon moi, il est primordial de commencer par identifier la raison qui te pousse à procrastiner avant de te proposer une recette toute faite !

Pourquoi tu procrastines ?

Je te propose de t’observer et d’identifier plus précisément parmi ces suggestions, celles qui correspondent à ce que tu vis vraiment :

Quand tu penses à ce que tu veux/dois faire, qu’est-ce que tu te dis :

« Je manque de … »

« Je n’ai pas envie de … »

« J’ai peur de … »

« J’ai trop de … »

« J’ai besoin de … »

En effet, tu peux procrastiner par manque de motivation, souci de perfectionnisme, peurs, manque de clarté, de vision… une multitude de raisons s’offre à toi. Finalement, il s’agit rarement d’une réelle problématique de temps.

Ta 1ère mission consiste donc à creuser au fond de toi pour savoir précisément ce qui te mène à procrastiner.

Etablis ton plan d'action personnalisé

Les conseils des uns et des autres sont tout aussi intéressant mais tu as dû constater comme moi qu’il n’est pas aussi facile de les mettre en application.

Normal ! les conseils ne s’adaptent pas nécessairement à ton fonctionnement. C’est la raison pour laquelle je trouve le coaching si magique ! Il te permet de trouver ton propre plan d’action, ta propre stratégie. Car tu n’appliqueras que ce que tu as toi-même choisi.

A toi de jouer maintenant.

Quelques astuces…

Tu procrastines par manque de motivation

Il te faut (re)travailler ta vision, ta mission et tes valeurs.

Trouver ce qui fait sens pour toi, ton fameux POURQUOI, POUR QUOI.

Qu’est-ce qui t’animes vraiment ?

Peux-tu déléguer cette partie que tu n’aimes pas faire ?

Tu procrastines par souci de perfectionnisme

L’origine du perfectionnisme peut se trouver dans la peur du regard des autres ou d’être jugé par les autres.

Oublie la perfection et place à l’action !

En cherchant à être parfait tu t’infliges une pression énorme et un objectif irréaliste.

Prends l’habitude de réaliser des actions parfaitement imparfaites.

En agissant tu pourras corriger, rectifier, affuter…

Tu procrastines par peur...d'échouer, de réussir...

…de recevoir un non, de te montrer…bref ta peur a pris le dessus sur toute forme de réalité.

J’imagine qu’il a quelques croyances limitantes cachées derrière tout ça. 

Tu cherches à fuir un résultats qui pourrait te déplaire. Mais la réalité c’est qu’en n’essayant pas, tu obtiens le résultat en question.

Le seul risque que tu prends en essayant, c’est d’avoir un résultat positif.

La peur découle de scénarios négatifs imaginaires, elle est là pour te protéger du danger à l’origine. Mais dans 90% des cas, elle n’est pas justifiée par un danger réel.

Tu procrastines car tu as trop ou pas assez de temps

Il est temps de te fixer des objectifs SMART, et de mettre en place une organisation qui en découlent.

Organisation, planification et priorisation sont à l’honneur! 

Planifier des actions… « Je m’engage à faire quoi, quand, comment, pourquoi etc »

Fixe toi un planning qui te correspond, réaliste en te ménageant du temps pour souffler et te récompenser.

La discipline est la clé du succès !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

N'hésite pas à partager cet article

Retour haut de page