Suis-je victime du syndrome de l’imposteur?

Le syndrome de l’imposteur est un concept qui décrit les personnes qui ont l’impression de ne pas mériter leur succès et qui ont peur d’être découvertes comme des imposteurs. Ces personnes ont tendance à minimiser leurs réalisations et à attribuer leur succès à la chance ou à la complicité des autres. Elles ont également des pensées récurrentes comme « si les gens savaient vraiment qui je suis, ils ne m’accepteraient pas » ou « un jour ou l’autre, je vais être démasqué ».

Une étude menée en 2019 auprès de plus de 700 employés a révélé que le taux de prévalence de ce syndrome était de 71%.

Le syndrome de l’imposteur est un phénomène très répandu, surtout chez les personnes hautement qualifiées et performantes. Il peut survenir dans tous les domaines de la vie, mais il est particulièrement fréquent dans les milieux professionnels et académiques. Les femmes et les minorités ethniques sont plus souvent touchées que les hommes et les majorités ethniques.

Il est important de comprendre que le syndrome de l’imposteur n’est pas une maladie mentale, mais plutôt un ensemble de pensées et de comportements négatifs qui peuvent avoir un impact négatif sur la vie professionnelle et personnelle. Les personnes qui en souffrent peuvent ressentir de l’anxiété, de la dépression et de la culpabilité, et ils peuvent également avoir des difficultés à faire confiance aux autres et à accepter les compliments.

1. Reconnaître les signes

Il existe plusieurs signes qui peuvent indiquer que vous pourriez être atteint du syndrome de l’imposteur. Voici quelques exemples :

  • Vous avez tendance à minimiser vos réalisations et à les attribuer à la chance ou à l’aide des autres
  • Vous avez peur d’être découvert comme un imposteur ou d’être rejeté si les gens découvrent qui vous êtes réellement
  • Vous avez de la difficulté à accepter les compliments ou les récompenses pour votre travail
  • Vous vous sentez anxieux ou stressé lorsque vous devez effectuer une tâche importante ou lorsque vous êtes confronté à une situation qui met en évidence vos compétences
  • Vous avez du mal à croire que vous méritez votre succès et vous vous sentez souvent coupable ou en désaccord avec les louanges que vous recevez
  • Vous avez tendance à vous comparer constamment aux autres et à vous sentir inférieur à eux
  • Vous avez l’impression de devoir être parfait pour être accepté ou apprécié

2. Pistes pour gérer le syndrome de l’imposteur

Il existe des moyens de gérer le syndrome de l’imposteur. Voici quelques pistes :

  • Acknowledge your feelings: Admettre que l’on éprouve ces sentiments est déjà une première étape pour s’en sortir. Cela permet de mettre des mots sur ces émotions et de comprendre qu’elles sont normales et partagées par beaucoup d’autres personnes.
  • Stop comparing yourself to others: Chacun à sa propre histoire et son propre parcours, il est donc inutile de se comparer aux autres. Focus sur vos propres réalisations et sur votre progrès.
  • Speak Up: Partagez vos sentiments avec des personnes de confiance, comme des amis, des collègues ou un thérapeute. Parler de ces sentiments peut aider à les comprendre et à les surmonter.
  • Set realistic goals: Fixez des objectifs réalisables qui correspondent à vos capacités et à vos valeurs. Cela vous permettra de vous concentrer sur ce que vous pouvez accomplir plutôt que sur ce que vous pensez devoir accomplir.

En résumé, le syndrome de l’imposteur est un phénomène courant qui peut avoir un impact négatif sur la vie professionnelle et personnel

Cependant, si cela vous cause des problèmes dans votre vie personnelle et professionnelle, nous pouvons discuter des stratégies pour surmonter ces sentiments.

Partagez cet article sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

syndrome-de-limposteur

Retrouvez moi sur :

Mes autres articles

Et si nous parlions de votre projet ?

Mes autres articles

Scroll to Top
Retour haut de page